Le journal de Matinal

11 novembre 2017

Pointe d'Arradon - suite

Posté par Matinal44 à 08:19 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

06 novembre 2017

Golfe du Morbihan: pointe d' Arradon.

Posté par Matinal44 à 19:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
05 novembre 2017

Lever du jour sur l'estuaire de la Loire - encore.

Passage d'un porte-containers sous le pont de St Nazaire.
Posté par Matinal44 à 06:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
04 novembre 2017

Lever du jour sur l'estuaire de la Loire - suite.

Posté par Matinal44 à 07:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
03 novembre 2017

Automne.

Posté par Matinal44 à 08:35 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
03 novembre 2017

Estuaire de la Loire: les chantiers de Saint-Nazaire

Une fois la brume tombée, les géants s'éveillent sur les bords de Loire.
Posté par Matinal44 à 06:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2017

Lever du jour sur l' estuaire de la Loire.

Posté par Matinal44 à 12:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2017

Chanterelle jaunissante.

Ce petit champignon est un hôte des mousses qui poussent sous les bois de connifères. Facilement reconnaissable, elle exale une odeur de mirabelle caractéristique. C'est un très bon comestible à saveur délicate. Ce champignon se développe plus volontiers sur les sols sableux mais n’apprécie pas la sècheresse. Une bonne averse le fait souvent “venir”, surtout dans l’ouest et, si le temps est doux, il apparaît parfois jusqu’à la fin de l’hiver. La longueur du pied de la chanterelle jaunissante ou cantharellus lustescens varie en... [Lire la suite]
Posté par Matinal44 à 06:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
01 novembre 2017

Moulin de Kerbourg

… Tandis que devant moi, Dans la clarté douteuse où s’ébauchait sa forme, Debout sur le coteau comme un monstre vivant Dont la lune sur l’herbe étalait l’ombre énorme, Un immense moulin tournait ses bras au vent. D’où vient qu’alors je vis, comme on voit dans un songe Quelque corps effrayant qui se dresse et s’allonge Jusqu’à toucher du front le lointain firmament, Le vieux moulin grandir si démesurément Que ses bras, tournoyant avec un bruit de voiles, Tout à coup se perdaient au milieu des étoiles, Pour retomber, brillant... [Lire la suite]
Posté par Matinal44 à 17:57 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
30 octobre 2017

Plafond bas en baie de Somme

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercleSur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,Et que de l'horizon embrassant tout le cercleIl nous verse un jour noir plus triste que les nuits   ( Charles Baudelaire).
Posté par Matinal44 à 18:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :